De si rares noces d’or…

homme au bar

J’aurais voulu les célébrer nos noces d’or, mais voilà, notre couple a flanché !

Le classique démon de minuit qui vient frapper à la porte de la quarantaine ou de la cinquantaine. Cet horrible qui mène droit à une double vie, ou droit à toutes sortes d’aventures, comblant tant de fantasmes inavouables… Aventures éparpillées et toujours plus multipliées…

Les enfants souffrent, les scolarités se gâchent, ainsi que les jeunes talents, les cœurs pleurent et les portes claquent. Le silence s’installe.

Et puis vient le temps des reproches, avec son lot d’aigreurs enfouies là depuis si longtemps. Des mots justes, cruels et choisis. Ça fait mal. Très mal. C’est le divorce. La rupture.

Alors forcément l’un des deux fout le camp. Le couple, la famille aussi.

J’aurais tant voulu célébrer nos noces d’or…

« …Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite ».

Bon, ça vaut ce que ça vaut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s